Valérie Laupies : « Au nom de la « laïcité » à l’école, la simple vue du Divin Enfant-Jésus horripile et le Coran devient d’utilité publique. »

Au nom de la « laïcité » à l’école, la simple vue du Divin Enfant-Jésus horripile et le Coran devient d’utilité publique.

Le 13 décembre dernier, des enseignantes d’un groupe scolaire situé entre Bordeaux et Agen ont interrompu la projection du film d’animation « L’étoile de Noël » sous prétexte « qu’il n’était pas en accord avec les valeurs de l’école républicaine laïque ».

À Marseille les élèves du collège Germaine Tillion ont eu droit à un one-man-show pédagogique sur le Coran présenté comme « un spectacle d’utilité publique… » [La Provence 6 février 2018]

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*