Communiqué : #PasDeVague – une opportunité pour lever les tabous sur l’ensauvagement scolaire

Communiqué de presse du Forum Ecole et Nation

La diffusion d’une vidéo tournée dans une classe de Créteil a permis de libérer la parole au sujet des incivilités et des violences scolaires. Cette scène scandaleuse, montrant un lycéen menacer son professeur avec une arme, a été le déclencheur d’un vaste mouvement de dénonciation relayé par les réseaux sociaux et les médias.

Ce mouvement, dénommé ironiquement « PasDeVague », rappelle que l’Education Nationale s’est efforcée pendant des décennies de minimiser, voire de nier les problèmes, les professeurs se sentant abandonnés par leur hiérarchie lorsque survenait un incident.

Sous la pression, Jean-Michel Blanquer multiplie les promesses

L’accumulation de témoignages sur l’ensauvagement de notre Ecole a conduit Jean-Michel Blanquer à réagir après 18 mois d’inertie sur les questions sécuritaires. Le Forum Ecole & Nation s’engage d’ores et déjà à surveiller chacune des annonces faites par le ministre et invite le gouvernement à s’inspirer du programme du Rassemblement National qui propose par exemple de suspendre les aides sociales aux familles de délinquants ou de rompre avec le laxisme institutionnel.

Oser nommer les causes de la violence scolaire

Constater et déplorer l’insécurité n’est plus suffisant. Il faut également en identifier les causes, notamment la politique d’immigration massive qui a conduit à la multiplication des ghettos scolaires et à l’islamisation (comme le déplorent les services de renseignements).

L’idéologie issue de Mai 68, l’égalitarisme et la culture de l’excuse sont aussi responsables de l’effondrement de l’autorité des maîtres. Oser faire ces diagnostics est un préalable à toute politique éducative digne de ce nom.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*