Communiqué: Suppression des allocations aux familles de délinquants: J.M. Blanquer ne doit rien céder à sa majorité!

Communiqué de presse de Gilles Ardinat, professeur d’histoire-géographie, coordinateur national du Forum Ecole & Nation.

Suppression des allocations aux familles de délinquants: J.M. Blanquer ne doit rien céder à sa majorité!

Alors que les professeurs attendent toujours le plan d’actions interministériel contre la violence scolaire (pourtant promis pour le 15 décembre 2018), Jean-Michel Blanquer a confirmé jeudi 10 janvier qu’il envisage d’instaurer des sanctions financières à l’encontre des familles d’élèves les plus perturbateurs. Cette mesure de bon sens est réclamée depuis longtemps par le Rassemblement National qui se félicite que ses propositions soient reprises par le ministre.

Levée de boucliers chez “La République En Marche!”
Néanmoins, de nombreux élus de la majorité ont d’ores et déjà fait savoir leur hostilité à une telle mesure. Enfermés dans la culture de l’excuse et le laxisme, ils refusent toute suppression d’allocations aux parents défaillants et donc co-responsables de la violence de leurs enfants. Jean-Michel Blanquer ne doit pas céder aux sirènes du gauchisme ; il doit au contraire imposer cette mesure à ses collègues LREM notamment Mme Belloubet et M. Castaner, parties prenantes dans ce dossier.

Renforcer les sanctions pour rétablir l’ordre, une exigence républicaine
Comme l’a démontré le mouvement #PasDeVague, les Français réclament très majoritairement le retour de l’autorité à l’École. La suppression des allocations doit être utilisée non seulement en cas de violence, mais également s’il y a absentéisme délibéré. La décision doit être prise par les chefs d’établissement en simplifiant au maximum la procédure. C’est avec de telles mesures que les apprentis délinquants cesseront leurs exactions.

Total Page Visits: 177 - Today Page Visits: 1

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Show Buttons
Hide Buttons