Communiqué: La crise des vocations : « Nihil novi sub sole ! »

Analyse de Wilfried Daurignac, professeur de Lettres (Toulouse)

« Rien de nouveau sous le soleil ! » Les chiffres des concours de recrutement 2019 sont tombés et indiquent que  bien des bureaux de professeurs dans certaines disciplines demeureront vides. Les victimes seront à peu près les mêmes : les élèves espérant avoir un professeur de Lettres Classiques, de Mathématiques, d’Allemand ou, fait nouveau, de Physique-Chimie. Ils demanderont à leurs parents, dans certains établissements, de les inscrire au CNED ou de leur payer un professeur particulier.

Quelques chiffres du CAPES 2019 [1] :

Discipline Nombre de postes Nombre d’admis
Lettres Classiques 145 63
Mathématiques 1200 972
Allemand 250 150
Physique-Chimie 385 263

Quelques chiffres de l’agrégation 2019 :

Discipline Nombre de postes Nombre d’admis
Lettres Classiques 71 54
Mathématiques 391 308

De biens sombres tableaux ! Au total, ce sont presque 1400 postes, en prenant en considération les chiffres du concours de recrutement des professeurs des écoles, qui ne seront pas pourvus. Nous en sommes désormais à une dizaine année de crise des vocations et certaines disciplines, comme les mathématiques ou les langues anciennes, voient se vider leur vivier de professeurs qualifiés et leur avenir commence à être sérieusement menacé. Il est inquiétant qu’un concours aussi prestigieux que l’agrégation n’attire plus les meilleurs étudiants ; dans le même temps, le CAPES connaît une hémorragie en ce qui concerne le nombre de candidats, qui semblent plus être terrifiés qu’enthousiastes à l’idée de rejoindre les rangs de « l’école de la confiance ». Le nombre de postes non pourvus a d’ailleurs augmenté, et, malgré la baisse du nombre de postes, le taux de recrutement devrait baisser. Nous ne cessons de le répéter, les salaires, les incivilités et les violences, l’absence de soutien de la hiérarchie, les pressions de la part des parents d’élèves, le mépris constituent autant d’explication à l’effondrement de notre école, désormais cruellement symbolisé par la désaffection de certains concours. On se demande d’ailleurs comment le niveau des élèves pourra être rehaussé quand il apparaît que les meilleurs candidats désertent les concours, laissant aux jurys des marges de manœuvre de plus en plus étroites dans le recrutement.

Les rectorats mettent maintenant plusieurs semaines, et parfois plusieurs mois, à trouver des remplaçants qualifiés en Mathématiques, en Allemand et en Lettres Classiques. Lorsqu’ils n’en trouvent pas, ils recrutent au rabais, comme l’a montré le sinistre reportage d’Envoyé spécial du 3 novembre 2016 intitulé « Prof à la gomme » [2]. Les burn-out continuent d’augmenter, comme, supposera-t-on, le nombre de démissions, dont les taux demeurent introuvables, à l’ère de la transparence…  Peut-être est-il encore temps de renoncer à l’idéologie qui consiste à dire que c’est à l’élève de construire son propre savoir. Ce discours permet au ministère de justifier d’une dotation de 4 heures de français hebdomadaires au collège, alourdissant considérablement le service d’un professeur de Lettres. Peut-être est-il encore temps de rétablir l’autorité du professeur et cesser de considérer que sa parole vaut celle d’un élève, avec les conséquences parfois tragiques que cela engendre [3]…Peut-être est-il temps de mettre fin à la gestion clientéliste des établissements en vue d’acheter la paix. Essayons d’inverser la direction prise depuis presque cinquante ans et peut-être le mouvement de défiance des jeunes vis-à-vis du métier s’inversera-t-il à son tour…


[1] D’après : –  http://publinetce2.education.fr/publinet/Servlet/PublinetServlet?_page=ACCUEIL   

–   http://www.devenirenseignant.gouv.fr/cid98493/postes-capes-session-2019.html

–  http://www.devenirenseignant.gouv.fr/cid98774/postes-agregation-session-2019.html

[2] https://www.youtube.com/watch?v=biiaVrnKjhQ

[3] http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2019/03/21/01016-20190321ARTFIG00135-val-d-oise-accuse-de-violences-sur-un-eleve-un-enseignant-se-suicide.php

2790total visits,3visits today

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*