Que retenir de la cartographie « antifasciste » de la droite nationale et l’Ecole?

Analyse du Forum Ecole & Nation

Le 27 avril 2024, « Questions de classe(s)(1) », site d’extrême gauche thématique dédié à l’Ecole et aux politiques éducatives, publiait une très intéressante « cartographie de l’extrême droite et de l’éducation(2) ». Comme à leur habitude, les gauchistes qualifient d’extrême droite tous ceux qui refusent d’adhérer à leur idéologie anti-française.

Ce document entend dénoncer les principales organisations et personnes qui s’opposent à la dictature socialo-communiste véhiculée par l’extrême gauche. On y reconnaît en particulier les principaux pôles de résistance à la destruction idéologique de l’Education Nationale, qu’ils soient politiques ou associatifs.

Ce document est donc très intéressant pour qui veut lutter efficacement contre les actions délétères de l’extrême gauche, car il recense les acteurs à contacter afin de contrer « le Grand Endoctrinement(3) » sur tous les fronts. C’est un véritable guide des sites à consulter, des réseaux sociaux à suivre et des structures à aider financièrement (dons ou adhésions) pour les militants de droite.

Une vision claire des forces politiques.

Cette catographie recense les principaux réseaux politiques en lutte contre la gauchisme à l’Ecole. Le RN (centré sur Marine Le Pen) est évidemment pris pour cible. Apparaissent le député Roger Chudeau (ancien de l’ISSEP, référent du parti sur les politiques éducatives depuis 2022), l’association anti-woke initiée par Philippe Olivier et les élus RN ou apparentés (Louis Aliot à Perpignan et Robert Ménard à Béziers, qui figurent sur le document, ont été parmi les premiers à expérimenter le port de l’uniforme dans les écoles de leur commune). Le sénateur Aymeric Durox, professeur d’histoire-géographie très actif sur le sujet de l’Ecole, aurait largement sa place dans la galaxie mariniste mais « Question de classe(s) » semble l’avoir oublié.

Notons au passage que, sur cet organigramme, « Racine, les enseignants patriotes(4) » et son chef de file Alain Avello apparaissent dans l’orbite du RN bien qu’une flèche indique leur migration vers Les Patriotes de Florian Philippot (en 2017). Notre Forum, qui est resté RN-compatible, est bien situé à la marge de la nébuleuse mariniste (Gilles Ardinat étant à juste titre positionné à équidistance du RN et de Reconquête!).

Un autre réseau est celui de Reconquête, centré sur Eric Zemmour. « Les parents vigilants(5) » apparaissent à cheval entre la mouvance R! et la sphère « les parents ». L‘ISSEP(6) fondé par Marion Maréchal est à la lisière du réseau R! et de la sphère « créateurs d’écoles ». On voit que les gauchistes ont bien identifié les positionnements de leurs adversaires.

Un inventaire parapolitique assez complet.

Outre les partis politiques, « Questions de classe(s) » cible ses adversaires associatifs qu’il regroupe en 3 sphères: « les syndicats », les « créateurs d’écoles », c’est-à-dire les établissements privés hors-contrat de droite, et enfin « les parents ». Ces associations mènent depuis longtemps une lutte méritoire contre la désagrégation gauchiste de l’école.

Deux syndicats de professeurs sont identifiés : A&D(7) dont l’excellent porte-parole, René Chiche a subi les foudres du système Macron (M. Chiche apparaît d’ailleurs dans la rubrique « personnalités » de la carte) ainsi que le SIES(8). Deux syndicats étudiants sont identifiés : La Cocarde qui réunit des jeunes de Génération Zemmour (GZ) et du Rassemblement National de la Jeunesse (RNJ) ; l’UNI(9) qui, malgré sa proximité avec la fausse droite LR, a des militants remarquables. Ces deux organisations étudiantes font un travail admirable dans les universités gangrenées par le gauchisme. Nous encourageons professeurs et étudiants à adhérer à ces 4 syndicats. Notons l’absence du SNALC(10) dans cette infographie. Ce syndicat, réputé de droite, est de plus en plus édulcoré, conduisant la gauche à ne plus le classer parmi ses adversaires idéologiques. 

La sphère « créateurs d’écoles » liste les principales initiatives privées sans contrat avec l’Education Nationale, donc totalement libres. Les Fondations « pour l’Ecole » et « Espérance banlieues » ainsi que les défenseurs de l’IEF (instruction en famille) sont ciblés et donc catalogués à l’extrême-droite alors que leur positionnement politique n’est pas particulièrement virulent. En réalité la gauche déteste ces initiatives car elles constituent une alternative au monopole de l’Education Nationale. Les écoles de la Fraternité Saint Pie X (catholiques traditionalistes) apparaissent, contrairement aux écoles catholiques sous contrat que la gauche considère, à juste titre, comme soumises au diktat du politiquement correct. Suivant la même logique, les facultés catholiques sont absentes de cette cartographie car considérées comme progressistes. Seul l’ICES(11), qui est une véritable faculté de droite, apparaît avec Philippe De Villiers et l’Académie du Puy du Fou. Être présent dans la cartographie de « Questions de classe(s) » est en définitive la reconnaissance d’un engagement à droite.

Enfin, la sphère « les parents » recense les principaux collectifs de parents d’élèves. La PEEP(12), pourtant classée à droite, n’est pas épinglée par les auteurs de cette cartographie. Ceux-ci considèrent sans doute cette fédération comme suffisamment conforme aux dogmes de la gauche. SOS Education(13) et le Syndicat de la Famille(14) qui font tout deux un excellent travail de fond contre la propagande woke à destination des enfants, sont en bonne place sur le document de « Questions de classe(s) ».

La présence de VIA (illustré par Christine Boutin), de Civitas (malgré sa dissolution) et de Jean-Pierre Chevènement est assez étonnante car ces acteurs n’ont quasiment aucun rôle sur la question des politiques éducatives. 

Conclusion: une cartographie pour mettre les patriotes en réseau?

Chaque élément de la cartographie est accompagné d’un petit numéro qui renvoie à des textes (à la manière de notes infrapaginales). Même si les informations sont souvent justes et actualisées, l’aspect militant (notamment l’écriture « inclusive ») laisse évidemment perplexe. La partie rédigée, forcément hostile aux organisations étudiées, est moins pertinente que le visuel. Ce document, qui sera épinglé sur les panneaux Sud Education ou de syndicats anarchistes en salle des professeurs, mérite d’être imprimé par les patriotes soucieux de redresser l’Ecole française. On trouve dans cette « cartographie antifasciste » presque tous les acteurs de droite impliqués pour l’Ecole. Notre modeste Forum souhaite justement favoriser les rapprochements entre tous ces acteurs de la droite souverainiste. Merci aux auteurs d’avoir réalisé cette belle photo de classe de la droite nationale.

Ils auront, pour une fois, travaillé pour le redressement de l’Ecole.

1) On appréciera le jeu de mots autour de « classe(s) » : questionsdeclasses.org 

(2) Cartographie de l’extrême droite et de l’éducation (questionsdeclasses.org)

(3) Le « Grand Endoctrinement » est un concept inventé par Eric Zemmour en septembre 2022. Voir la conférence de Gilles Ardinat à ce sujet : Vidéo : Ecole, Grand Endoctrinement, que faire? – Ecole & nation : professeurs & parents patriotes (ecole-et-nation.fr)

(4) Racine | Les enseignants patriotes (collectifracine.fr) ; Alain Avello a délaissé ce site au profit de la revue « Defis Souverainistes » (DS) que la cartographie fait apparaitre et qui s’intéresse au sujet de l’Ecole.

(5) Ce collectif présidé par Agnès Marion compte 50.000 adhérents : Parents Vigilants (parents-vigilants.fr)

(6) Ecole lyonnaise dirigée depuis 2022 par Thibaut Monnier : ISSEP, l’autre école de science politique

(7) Action et démocratie est un syndicat atypique qui a courageusement dénoncé les mesures covid dans les écoles : Accueil – Action et Démocratie CFE-CGC (actionetdemocratie.com)

(8) SIES SYNDICAT INDEPENDANT ENSEIGNEMENT SECONDAIRE SECOND DEGRE NATIONAL ENSEIGNANT ENSEIGNANTS PROFESSEURS ENSEIGNEMENTS agrégé certifié EPS PLP CPE agrégés certifiés professeur chaires supérieures chaire supérieure PRAG PRCE

(9) Union nationale Inter-universitaire : UNI – Par l’éducation, pour la nation

(10) Syndicat national des lycées, collèges, écoles et du supérieur : SNALC – Syndicat national des lycées, collèges, écoles, supérieur

(11) Institut Catholique d’Etudes Supérieures : Accueil – ICES (Institut Catholique de Vendée)

(12) Parents d’élèves de l’Enseignement Public : https://peep.asso.fr/

(13) https://soseducation.org/

(14) LMPT (La Manif Pour Tous) est devenu LSF en 2023 : Accueil – Le Syndicat de la Famille

Total Page Visits: 1207 - Today Page Visits: 22

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*