Islamo-gauchisme et racisme anti-blanc : qu’attend J-M. Blanquer pour remettre de l’ordre dans l’Education nationale ?

Communiqué de Julien Sanchez, Sébastien Chenu et Jordan Bardella, porte-parole nationaux du FN

Nous apprenons que le syndicat Sud Éducation 93 projette d’organiser une journée de formation sur l’antiracisme avec le sulfureux Marwan Muhammad, représentant du « collectif contre l’islamophobie », et autres compagnons de route du parti des Indigènes de la République. Pire encore, l’un des ateliers de cette formation est « interdit aux Blancs », comme le précise la brochure programmatique !

Si le ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer a condamné – à juste titre – cette journée de formation, il convient de prendre des sanctions exemplaires à l’égard des professeurs fautifs comme ceux de l’antenne séquano-dyonisienne du syndicat, qui bénéficie de fonds publics.

L’école est une institution fondamentale de notre République et doit transmettre les savoirs fondamentaux, mais aussi, comme le disait Jaurès, « l’amour du pays où l’on vit, sa culture et son histoire ». On ne saurait donc tolérer que l’enseignement soit pris en otage par des professeurs et des syndicats qui le bradent pour d’obscures considérations clientélistes en promouvant une vision anti-républicaine et anti-francaise inacceptable

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*