Communiqué : Grève des surveillances le 17 juin: les syndicats et J.M. Blanquer doivent prendre leurs responsabilités. 

Grève des surveillances le 17 juin: les syndicats et J.M. Blanquer doivent prendre leurs responsabilités. 

Communiqué du Forum Ecole et Nation.

Depuis plusieurs jours, l’inquiétude grandit parmi les lycéens et leurs parents. En effet, plusieurs syndicats ont annoncé vouloir faire grève le lundi 17 juin, date où doivent se dérouler deux épreuves capitales du baccalauréat: l’épreuve anticipée de français (EAF) en première et la philosophie en terminale. L’incertitude est donc immense pour les candidats.

Une menace disproportionnée qui ajoute du stress au stress.

Le Forum Ecole & Nation partage l’inquiétude des élèves et de leur famille et ne cautionne pas cet appel à la grève le 1er jour du baccalauréat. Si nous sommes depuis le début (remise du rapport Mathiot) résolument hostiles à la réforme engagée par M. Blanquer la menace brandie par les syndicats nous semble inappropriée. Elle ajoute une dose de stress supplémentaire aux candidats déjà mis sous pression par l’interminable attente des résultats de Parcoursup.
Les syndicats, qui espèrent créer un rapport de force avec le ministère, doivent entendre les craintes des élèves et renoncer à cette grève des surveillances.

L’urgence de changer la méthode Blanquer.

Face à cette nouvelle crise, Jean-Michel Blanquer est dans l’obligation de renouer le dialogue: il a jusqu’à présent imposé sa réforme sans tenir compte des réticences d’une grande partie des professeurs. Ce manque de concertation a alimenté le mouvement des stylos rouges, dont nous partageons d’ailleurs une majorité des doléances. Le ministre se doit de garantir le bon déroulement des épreuves du baccalauréat: 1,5 millions d’élèves de première et de terminale sont concernés. L’enjeu est donc considérable. Tout comme les syndicats, M. Blanquer doit prendre ses responsabilités pour éviter que le 17 juin ne se transforme en journée noire.

325total visits,5visits today

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*