Le gouvernement doit faire voter et appliquer l’interdiction du voile pour l’ensemble des accompagnatrices de sorties scolaires !

Communiqué de Jordan Bardella, député français au Parlement européen, vice-président du Rassemblement national

La Fédération des conseils de parents d’élèves (FCPE) vient de produire une affiche représentant une femme voilée avec le message : « Oui, je vais en sortie scolaire, et alors ? ».

Cette affiche n’est pas anodine. Il n’y a pas de petite capitulation face à l’islamisme : elles sont toutes graves, dangereuses et inexcusables. La FCPE n’est pas naïve, elle est emblématique de cette gauche jadis encore laïque, qui sombre dans le communautarisme et la soumission à l’islamisme pour de basses considérations électoralistes.

Le Ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer, a légitimement condamné cette affiche. Mais cette condamnation entre en contradiction avec la faiblesse au plus haut sommet de l’Etat sur cette question : Emmanuel Macron s’était déclaré contre l’interdiction du voile pour les accompagnatrices bénévoles de sorties scolaires, de même que Marlène Schiappa. En mai dernier, le gouvernement avait refusé une initiative du Sénat en faveur de cette interdiction… Autant d’hésitations et de louvoiements qui sont perçus par les militants islamistes comme des faiblesses à exploiter, des failles dans lesquelles s’infiltrer pour faire avancer leur idéologie.

Face à la menace du fondamentalisme, le gouvernement doit cesser de se défausser sur les seuls directeurs d’établissements et doit d’urgence faire voter et appliquer l’interdiction du voile pour l’ensemble des accompagnatrices de sorties scolaires. Il en va de l’honneur et de la crédibilité de la République française !

Total Page Visits: 36 - Today Page Visits: 3

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*